Le calice… jusqu’à la lie !

Sans surprise, le comité national d’éthique a donné un avis favorable pour étendre l’usage de la PMA à toutes les femmes qui le demanderont. C’est la suite logique du mariage pour tous, comme le sera aussi la GPA pour les hommes désirant un enfant en se passant d’une femme. Et certaines femmes trouvant la grossesse importune ne manqueront pas d’y avoir recours. Et ce, bien sûr, si le pouvoir politique légifère dans ce sens ! Mais pourquoi ne le ferait-il pas ? La seule opposition sérieuse qu’il pourrait craindre, l’Eglise catholique, s’est révélée être profondément divisée face à la loi Taubira. Certes, la « manif pour tous » a réuni un nombre inespéré de gens ! Mais le pouvoir en place n’en a tenu aucun compte car, bien renseigné, il savait qu’une partie non négligeable du clergé catholique « ne marchait pas » avec les manifestants ! La preuve en fut apportée par l’inorganisation spirituelle et politique de la suite, et les oppositions persistantes concernant la famille au sein de l’Eglise. Et ce phénomène ne se limite pas à la France ! Aussi j’avoue être pantois devant l’étonnement, l’émotion et l’inquiétude manifestés par certains ! Il est un peu tard pour s’indigner ! Lire la Suite →

Parole de la semaine – 13e dimanche du temps ordinaire

Pour ce 13e dimanche du temps ordinaire, l’Eglise nous invite à méditer sur Matthieu 10, 37-42. Voici la première partie de l’homélie :

C’est toujours le ministère apostolique des douze et sa succession qui est ici visé, et Jésus nous donne une liste de conditions pour assumer cette fonction. Il commence par des demandes rudes et difficiles sans autres contreparties que l’admission au rang de disciple. Il termine par d’autres requêtes évoquant des récompenses. Cela dit Jésus débute très fort puisqu’il exige de son futur disciple de l’aimer plus que son père ou sa mère. Comment ne pas penser alors à l’un des dix commandements ; « honore ton père et ta mère », commandement concernant le prochain (le plus proche), placé cependant sur la première table de la loi avec les commandements qui ont rapport à Dieu. Ce commandement est à la base du respect de la famille dans la Bible et cela est d’ailleurs rappelé par le verset suivant concernant fils et filles. Nous avons montré dans une récente brochure[1] l’importance des fondements bibliques de paternité et maternité, battus en brèche aujourd’hui dans notre pays et dans d’autres par des lois opposées à la loi naturelle, relevant donc du crime contre l’humanité de l’homme, lois auxquelles en fait aucun chrétien n’est tenu d’obéir. Elles n’ont pas plus de valeur morale et de légitimité que les lois racistes de Nuremberg édictées elles aussi par un pouvoir légal mais fou ! Lire la Suite →

De la Chambre « trouvée » à La Chambre « haute »

Enfin se termine une aventure électorale dont il est bien difficile de faire aujourd’hui le bilan, tant elle a comporté d’épisodes assez inédits, sans forcément être complètement inattendus. Avec le recul l’histoire jugera, et avant elle certains de nos journalistes qui voudront jusqu’au bout presser le « fruit » dont le jus est censé avoir mis en valeur leur prétendu talent. Je pense, qu’avec les affaires, ils ont constitué les principaux parasites, les poux et lentes du corps de cette campagne !

Cela dit, pour ne pas être oublié dans l’avenir, un président a été légalement élu et dispose de la Chambre qu’il désirait forcément, compte tenu du régime présidentiel lié au temps d’un quinquennat correspondant au mandat des députés. Il a la majorité absolue ! Et pour moi c’est tant mieux ! D’abord il ne s’agit pas d’une Chambre « introuvable » au sens de celle qui fut imposée à Louis XVIII en 1815, au lendemain des cent jours et de Waterloo. Lire la Suite →

Parole de la semaine – Le Saint Sacrement : Corps et Sang du Christ

En affirmant « moi je suis le pain vivant qui est descendu du ciel », Jésus se proclame la manne nouvelle, manne nouvelle supérieure à l’ancienne si l’on suit bien l’ensemble de son propos. Et sur quoi porte la nouveauté ? Sur la puissance de vie produite par cette manne. Alors que les bénéficiaires de la première manne avec Moïse au désert n’ont vu que leur vie prolongée par elle et ont tout de même finalement connu la mort, ceux qui mangeront la manne nouvelle vivront pour l’éternité. « Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement » dit Jésus. Et tout notre passage nous explique en fait comment, en participant à l’Eucharistie, le chrétien fait entrer en lui la vie éternelle.

Et le vocabulaire employé par Jean est extrêmement fort et précis. Jésus dit en effet que le pain qu’il va donner c’est sa chair, son corps. Ensuite il ajoute « celui qui mange ma chair et boit mon sang. » Le verbe traduit ici par manger veut dire littéralement « mâcher », « croquer », ce qui insiste sur la nécessité de manger réellement. Lire la Suite →

La fin d’une grande inégalité : la mort accessible à tous !

Sous différents masques la grande « Faucheuse » va donc se voir ouvrir tous les champs. Terrorisme est le mot générique qui les englobe. Son principe constitue l’essentiel de sa force destructrice, parce qu’il implique toujours, sur tous les terrains, un camouflage soigné.

Commençons par le terrorisme islamique qui vient une nouvelle fois de frapper le Royaume-Uni. Mais, rassurez-vous, si j’ose dire, le « Brexit » ne l’empêchera pas de frapper de nouveau en France ! Et ailleurs ! Je ne mets nullement en cause la valeur des différents services qui mettent tous leurs moyens en œuvre contre cette criminalité particulièrement barbare. Mais ils ne pourront le faire efficacement tant que leurs propres chefs, c’est-à-dire les autorités politiques, n’auront pas apporté les bonnes réponses à deux questions fondamentales.

La première : les commanditaires de ces crimes sont-ils véritablement considérés comme des ennemis ? Dans les discours officiels, oui ! Mais dans les actes ? Lire la Suite →

Parole de la semaine – Dimanche de la Pentecôte

Dans l’évangile selon saint Jean la pentecôte nous est apparemment décrite dans un climat de peur. Les portes sont verrouillées sur cette réunion des apôtres car c’est d’eux qu’il s’agit, si on lit tout le chapitre 20. Le verset qui suit notre passage (24) nous dit en effet « cependant Thomas l’un des douze, celui qu’on appelle Didyme, n’était pas avec eux lorsque Jésus vint ». Ce qui en bonne logique signifie que Jésus n’est apparu qu’aux douze, ou plutôt ce qui en restait parce que Judas était mort et que Thomas était absent.

Cette mise au point constitue plus qu’un détail, les grâces accordées par la suite ne concerneront donc que les apôtres et leurs successeurs.

Ces portes verrouillées, j’y reviens, ont certes pour but de les défendre contre les juifs ennemis de Jésus nous dit le texte, mais aussi d’assurer par la même leur tranquillité. Lire la Suite →

Parution de « La Laïcité, mère porteuse de l’islam ? »

Mon dernier livre, La Laïcité, mère porteuse de l’islam ? est paru cette semaine. Il a été coécrit avec Odon Lafontaine (auteur du Grand secret de l’islam), préfacé par Rémi Brague, de l’Institut et édité par les Editions Saint Léger – Les Unpertinents.

En voici une courte présentation, ci-dessous (à télécharger ici).

N’hésitez pas à consulter la page Facebook du livre pour vous tenir au courant de son actualité, réécouter et revoir les émissions et conférences que je donnerai avec mon co-auteur : www.facebook.com/lalaicitemereporteusedelislam/

En ces temps de grande confusion, alors que le sujet essentiel des rapports entre islam et société française est soigneusement évité dans le tour pris par le débat public, ou n’est abordé qu’en surface, voici une analyse originale du sujet : comparer les fondements et les déploiements des espérances et projets politiques nés de l’islam d’une part et nés des Lumières d’autre part, elles qui, depuis deux siècles, façonnent la France, l’Occident et jusqu’au monde entier. Lire la Suite →