Le Père Michel Viot signera le samedi 13 avril 2019 de 15h à 18h à la librairie
Notre Dame de France, 33 rue Galande 75005 Paris, son dernier livre «  Sous le signe d’Emmanuel » (Editions Via Romana) :

  • Tome I – La chute de la Maison France 2012-2017
  • Tome Il – Dans l’attente de l’aube 2017-2018

Chaque tome est en format poche à 12€ l’exemplaire.

 

Publicités

Le dimanche 17 février 2019 de 12h à 13h30, en direct, sur les ondes de Radio Courtoisie, le libre journal de lumière et d’espérance, émission présidée par le père Michel Viot, sera consacré au thème : Le sacré et le pouvoir.

Y seront évoqués le pèlerinage de Pontmain, concernant la supplique pour le retour du roi, avec son responsable et surtout d’une manière plus générale sur ce sujet l’héritage de la révolution française en lien avec les divers affrontements et débat actuels.

Le professeur Philippe Pichot-Bravard, docteur en droit et historien, auteur du remarquable livre «  La Révolution française », récompensée par le prix Renaissance en 2015, sera des nôtres

Parole de la semaine – 3e dimanche de Pâques

Pour ce 3e dimanche de Pâques, l’Eglise nous invite à méditer sur l’Evangile de Saint Luc, chap 24 v 35-48. Relevons tout d’abord l’insistance sur la difficulté de croire en la résurrection des morts. Elle ne commence pas avec ce que nous appelons notre monde moderne, mais avec les apôtres et leurs compagnons ! Pour la vaincre, Jésus va jusqu’à se risquer à faire croire que son corps glorieux n’a pas atteint la perfection. Il montre ses plaies et va même jusqu’à manger du poisson grillé ! En fait, il poursuit sa pédagogie de l’abaissement, j’entends par là faire découvrir aux hommes le triomphe de la vie, là où la mort semble avoir le dessus. En Jésus agonisant le bon larron reconnaît un roi qui va régner. En Jésus mort, le centurion discerne le Fils de Dieu. Et dans notre texte de ce jour, les apôtres et leurs compagnons confessent le Christ ressuscité par l’apparition d’un corps blessé ayant besoin de nourriture ! La fin de l’homélie explique le “pourquoi“ d’une telle pédagogie.

Revenons aux détails de notre texte. Lire la Suite →

Messe de la Fraternité du Sacré Coeur
Je célébrerai ou concélébrerai cette messe le mardi 6 mars 2018 à 18h30 à l’église Saint Roch, 296 rue Saint Honoré 75001 Paris
Réunion à l’issue de la messe : Réflexion sur une redéfinition des relations entre les religions et l’Etat. Introduction par le P. M Viot. Prévoir trois quarts d’heure d’échange au maximum.

Mon dernier livre vient de sortir aux Éditions Via Romana 

« L’heure du royaume de France est elle venue ? », préface de Jean Tulard de l’Institut. Éditions Via Romana. 12€ (324 pages, format poche)
Je le présenterai dans mon prochain blog.

Les autruches : du bénitier à la rose

Quand j’étais jeune, il y a longtemps, plusieurs « bestioles » ennuyaient les prêtres et les chrétiens pratiquants, les punaises de sacristie et les grenouilles de bénitier ! Elles existent encore, mais sont bien vieilles, et beaucoup plus rares, subissant la loi du genre dans son double sens, l’élimination naturelle et la présence des deux sexes ! Les femmes ne sont pas seules visées. En ce domaine, la vérité exige la parité.

Même remarque pour la nouvelle espèce animale, nuisible au témoignage de l’Eglise : les autruches. Les chrétiens et les chrétiennes qui ne veulent pas voir ! Et aussi ne pas entendre, du moins ce qui heurte leur idéologie. Ils s’enfouissent la tête dans le « bénitier » de ce qui leur sert de religion, et ce à l’image de ceux qui nous gouvernent. Ceux-ci sont allergiques au bénitier et préfèrent les buissons de roses, cette belle fleur ayant été prise pour emblème par François, le premier à avoir régné sous ce nom dans leur parti sous notre Ve République. Lire la Suite →