De la Chambre « trouvée » à La Chambre « haute »

Enfin se termine une aventure électorale dont il est bien difficile de faire aujourd’hui le bilan, tant elle a comporté d’épisodes assez inédits, sans forcément être complètement inattendus. Avec le recul l’histoire jugera, et avant elle certains de nos journalistes qui voudront jusqu’au bout presser le « fruit » dont le jus est censé avoir mis en valeur leur prétendu talent. Je pense, qu’avec les affaires, ils ont constitué les principaux parasites, les poux et lentes du corps de cette campagne !

Cela dit, pour ne pas être oublié dans l’avenir, un président a été légalement élu et dispose de la Chambre qu’il désirait forcément, compte tenu du régime présidentiel lié au temps d’un quinquennat correspondant au mandat des députés. Il a la majorité absolue ! Et pour moi c’est tant mieux ! D’abord il ne s’agit pas d’une Chambre « introuvable » au sens de celle qui fut imposée à Louis XVIII en 1815, au lendemain des cent jours et de Waterloo. Si comparaison il y a, elle n’est possible qu’entre le projet insensé des cent jours et le programme du président précédent et, à l’évidence, son issue est un Waterloo pour le parti socialiste, même s’il n’est pas le seul concerné ! Aucun Cambronne ne s’est fait entendre d’une façon « édifiante », et aussi mémorable. Aussi tout laisse à penser que la majorité présidentielle ne sera pas plus « royaliste » que le roi, comme en 1815. La première et principale raison est qu’un président de la Vème république, s’il dispose d’une majorité parlementaire, a plus de pouvoirs que le roi Louis XVIII, en son temps, et même que Louis XIV. La Constitution le veut ainsi, et pourquoi pas ? Le pouvoir exécutif peut ainsi appliquer son programme sous la direction d’un président, élu au suffrage universel direct. C’est sur celui-ci qu’il a été choisi.

Présentement le seul problème est le nombre élevé des abstentionnistes, qui fait suite au score serré du premier tour au terme d’une campagne à problèmes, c’est le moins qu’on puisse dire ! Dans les choix qui provoqueront de graves divisions entre français, certains ne se feront pas faute de rappeler tout cela pour contester la légitimité de l’autorité politique, à défaut de pouvoir nier sa légalité. Il me semble qu’aucun chrétien ne peut accepter semblable raisonnement, même s’il peut regretter l’abstention. La règle du jeu est la Constitution et elle demeure ! Mais, le pouvoir, s’il est sage, et il peut l’être ou le devenir, doit bien comprendre que dans ce pays, tout le monde n’est pas chrétien, et peut s’arroger le droit de remettre en cause la légitimité du pouvoir. Et ce plus ou moins franchement. Mépriser le christianisme, comme l’a fait le précédent président, est à la fois un caprice et un luxe dangereusement accessibles aujourd’hui ! Et ce, non seulement pour les raisons que je viens d’exposer, mais encore et surtout parce qu’il y a le problème de la coexistence avec l’islam en France, thème peu abordé au cours de cette campagne – voir à ce sujet le livre « La Laïcité, mère porteuse de l’islam ? », que j’ai coécrit avec Odon Lafontaine en libraire depuis peu. Et c’est bien dommage, parce que le traitement officiel de cette question demeure pour l’instant parfaitement nul, et fait courir un risque mortel à tout nos concitoyens.

J’ai dit et redis que tout acte d’hostilité à l’encontre du christianisme en France, constitue un encouragement pour les terroristes islamistes à sévir encore plus fortement chez nous! ! Le Coran lu dans nos églises, dans certaines circonstances est présenté comme un commencement de victoire. Et si dans quelques mois une partie de Notre Dame de Paris s’écroule faute d’entretien fait à temps (et ce, après que le précédent président ait boudé les 850 ans du sanctuaire), ce sera présenté comme un signe du ciel en courroux contre les temples païens, là où les chrétiens adorent leurs trois dieux ! Enfin, si les petits lobbies, par le nombre de leurs membres, arrivent à faire passer certaines lois monstrueuses comme le suicide assisté et autres… La dépravation paraîtra à son comble, la faillite de l’Eglise consommée avec les conséquences décrites précédemment.

Mais on ne peut demander au président d’être plus catholique que l’ensemble des catholiques. Rien de sérieux n’a été fait en 1974 contre la loi Veil, là où j’étais, j’ai pu le constater personnellement. Récemment, plus d’un million de personnes sont descendues dans la rue contre le mariage pour tous…. pour rien, sinon les veilleurs qui restent et c’est important ! Mais politiquement et moralement c’est un échec parce que nous catholiques étions divisés. Alors, avant d’imaginer tout de suite je ne sais quel complot, regardons à nous mêmes, et surtout à la Chambre haute, où fut instituée l’Eucharistie que nous fêtons aujourd’hui par la Solennité du Saint Sacrement. Il faut revoir notre piété, seule capable de nous mobiliser efficacement. C’est le manque d’amour du Christ et de son Église qui est générateur de la tiédeur, voire de la lâcheté des catholiques. Et ce n’est donc pas par hasard si l’Eglise, dans sa sagesse, fait suivre la solennité de ce jour d’une autre, celle du Sacré Coeur. Moment de prière d’adoration, de demande de miséricorde, d’actes de réparation, cette messe particulière doit retrouver principalement en ces jours sombres toute son actualité. Chaque catholique devrait prendre la suite du disciple bien aimé dans la Chambre haute (Jean 13) « Celui qui – selon Grégoire de Nysse +395- reposa sur la poitrine du Seigneur, aimait la doctrine du Verbe. Comme une éponge, il trempa son coeur dans la source de vie, tout imprégné par une ineffable vie des mystères du Christ, il nous révèle son âme remplie de la science du Verbe, et nous fait part des vérités qu’il a puisées à leur source. »

Pour nous rapprocher du Coeur du Christ et pour la France, j’invite à participer à la Messe que je célébrerai dans la crypte de la Basilique du Sacré Coeur de Montmartre ce vendredi 23 juin à 18h15. Le chœur grégorien de Paris participera à la liturgie. La messe sera dite dans la forme ordinaire du rite romain.

Publicités

5 commentaires

  1. Je ne sais pas si les électeurs ont fait un vote affectif influencé par des considérations maternelles paternelles ou autres, mais pour moi une chose est certaine la foi chrétienne est en danger avec l’émergence de ces politiques qui au nom de la laïcité prennent des mesures sournoises qui tendent à rétrécir de plus en plus le champ de la liberté du culte chrétien.

    J'aime

    Réponse

    1. bonjour Maxime .

      je suis tout à fait d’accord avec vous , d’ailleurs si vous le permettez je dirais que les politiques ont leur religion qui est la laïcité ..et ce depuis la révolution , avec des pics plus ou moins importants jusqu’à maintenant ..
      seulement je n’ai pas encore trouvé pourquoi préfèrent-ils la religion musulmane …bien évidemment nous pouvons penser aux voix que ça rapporte , mais ça ne me satisfait pas …

      amitié Maxime et très bonne journée .
      Chris .

      J'aime

      Réponse

    1. bonjour Monsieur .

      je ne suis pas vraiment sûre que les électeurs aient voté Macron par peur de quitter l’euro …je pense plutôt que la cause est le jeunisme ..nous avons tous reçu les feuilles de voeux des candidats , et il faut avouer que le pdt portait « beau » ..
      pour certains c’était le gendre idéal , celui dont ils rêvaient et qu’ils n’avaient pas , pour d’autres le fils chéri disparu ou bien éloigné ou ayant mal tourné .
      des petits riens en apparence mais qui sont imparables …

      il va y avoir bp de déceptions , d’abord avec les lois prises et le Père Viot le rappelle avec justesse , mais aussi le jeunisme va mépriser les retraités , mais vous le savez déjà , alors je me dis que le gendre idéal , le fils chéri pourrait bien devenir très vite le « méchant » …
      l’être humain est ainsi fait …
      perso j’ai voté pour un candidat de droite , et je suis très fière que ma région ait gardé le bleu …elles ne sont pas nombreuses aujourd’hui , mais chez nous nous faisons de la résistance .

      amitié Monsieur l’aumônier et très bonne journée .
      Chris .

      J'aime

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s