Les Oubliés (2e partie)

Hélas il y a une suite à mon billet de la semaine passée, et ce n’est peut-être pas la dernière !

Un terroriste, apparemment dormant, s’est révélé, par une coïncidence qui donne à réfléchir, comme étant moins amnésique que les services « anti terroristes » de Monsieur le Premier Ministre ; oui, il était bien prévu de placer des bombes dans des lieux chrétiens de réunions et de prières, y compris des églises, contrairement à ce que laissaient penser certains discours des semaines passées. A défaut de couper des têtes, on allait en faire exploser !

Je ne rappelle ce triste fait que pour dire deux choses : mon accord avec les voix chrétiennes qui demandaient de ne pas céder à la panique, de maintenir nos lieux de cultes ouverts, en ne nous barricadant pas derrières des barrières métalliques ou en faisant doubler les gardes policières ! L’Eglise catholique en a vu d’autres, elle doit vivre au grand jour son espérance et sa foi au Ressuscité, vainqueur des forces de mort.

Cela ne justifie pas pour autant l’angélisme et l’irresponsabilité de certains ! Il est faux de nier l’anti christianisme qui existe en France aujourd’hui et, hélas, qui se radicalise au même rythme que d’autres pensées ! Il est inexact de dire qu’il n’a aucun rapport avec l’Islam. On ne doit bien sûr pas faire l’amalgame avec tous les musulmans. Mais de là à dire que l’Islam n’y est pour rien, c’est tout de même exagéré ! Ce n’est pas rendre service à nos compatriotes musulmans qui veulent vivre en paix avec les chrétiens, bien au contraire c’est encourager les terroristes qui comptent sur notre lâcheté et notre aveuglement pour continuer à accomplir leur vilaine besogne, et décourager, pour ne pas dire plus, le peuple catholique de France…. D’ailleurs, dans cette affaire, je donne acte au Premier ministre qui a enfin agi et parlé, au coté de l’évêque concerné, avec justesse et lucidité. Ce n’était pas l’angélisme irresponsable entendu ailleurs !

Plus que jamais, il faut s’en remettre au Bon Berger, Jésus Christ, comme nous le rappelaient les textes de ce dimanche, en n’oubliant jamais, qu’en ce bas monde, les armes de la prières, ne dispensent jamais l’utilisation intelligente des armes de guerre par ceux qui doivent les porter et les utiliser par devoir d’état !


Première partie du billet disponible ici

Publicités

2 commentaires

  1. J’ai beaucoup de peine à vous suivre quand vous parlez d' »utilisation intelligente des armes de guerre ». La Bible dit « nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. » C’est une guerre spirituelle! Et si les catholiques, au lieu de rejeter les mouvements chrétiens qui mènent cette guerre spirituelle (sous prétexte – caché – qu’ils lui font concurrence) s’alliaient à eux (pas formellement, mais dans l’Esprit), cette guerre se gagnerait facilement, car c’est Dieu Lui-même qui combattrait pour nous.

    J'aime

    Réponse

  2. Mais notre Valls la menace n’a pas osé critiquer ses commanditaires: les pays sunnites du Golf qui financent la terreur islamique et les partis politiques de notre démocratie moribonde.

    J'aime

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s