D’un sketch à l’autre – Vœux du Président de la République pour 2015

Des souhaits incantatoires du dernier « duel » pour la présidentielle de 2012, nous sommes passés à un réquisitoire (contre certains « mauvais français conservateurs ») qui se voulait volontariste, et ce doit être vrai puisque tout le peuple a dit amen ! Oui, tout le peuple, le vrai, celui qui croit au progrès, conduit dans ses louanges par ses grands prêtres et grandes prêtresses des médias de service ! Et Dieu sait qu’il y en a, pardon à la Libre pensée !

Le mariage de la politique et du théâtre n’est pas nouveau. Ce n’est pas un avatar du « mariage pour tous » ! Simplement cette pratique revêt des formes diverses et variées, tout comme l’art théâtral d’ailleurs. En 2012, la grande tirade finale relevait du théâtre de boulevard, le 31 décembre 2014 de celui de l’impasse !

Rendons nous compte : des rendez-vous annulés, une retraite quasi monacale pour l’orateur, toutes sortes de conseils écrits, pullulants comme les motions d’un parti politique, dont le héros de la soirée fut longtemps l’habile premier secrétaire, quelle épreuve pour celui qui, n’ayant pas voulu se laisser distraire de son travail pour le pays, était resté à son bureau, tel un capitaine sur un vaisseau qui coule ! Certes le bureau n’était pas à sa place ordinaire, il était étrangement vide, et la caméra placée de telle sorte que le conducteur du pays regardait en haut ! Vers quel genre de hauteur ?

Je laisse volontairement de côté tout ce qui actualise le slogan de 2012, le changement c’est maintenant ! La réponse, la seule à laquelle je donne la priorité, pour les hauteurs que j’ai évoquées, est celle qui concerne la défense de la vie. Si j’ai bien compris on va se préoccuper d’une manière sérieuse du climat et de la protection de la vie sur notre planète, ainsi que de la fin de vie, euphémisme cynique pour désigner l’euthanasie !

Ainsi les problèmes dits sociétaux demeurent-ils la seule pâture de gauche que le prophète-président peut aujourd’hui servir à ses disciples pour leur faire avaler certaines pilules, comme la « macron 2015 », que d’aucuns jugent comme un puissant et nécessaire remontant et d’autres comme un laxatif. L’avenir tranchera.

Ce qui est clair en ce début d’année, c’est que le pouvoir politique s’est engagé dans une politique d’escalade de la transgression des valeurs de notre civilisation judéo chrétienne. Et les surenchères seront d’autant plus grandes dans ce domaine s’il trouve en face de lui division et lâcheté. Et comme il faut toujours commencer par balayer devant sa porte, c’est du côté catholique que je me tourne.

Quand j’entends, à la suite du dernier synode sur la famille, certains discours spécieux de gens parfaitement ignares en théologie destinés à nous faire douter du catholicisme du Pape, je me dis que les mêmes pourront faire beaucoup de dégâts quand il s’agira de montrer qu’il existe une très grande différence entre le refus de l’acharnement thérapeutique et la légalisation de l’euthanasie. Et ce d’autant plus que ces voix de division du peuple catholique viennent des ultra libéraux cathos, forcément bien vus des médias, ainsi que de milieux intégristes ! Les extrêmes, alliés objectifs du pouvoir, faisant comme toujours le jeu du vice car, comme le dit très bien le proverbe latin « in medio stat virtus ».

La dérive (prévisible) de la loi Veil de 1974 sur l’avortement se produira de la même façon pour une loi sur l’euthanasie. Loin de limiter le mal, elle l’augmenterait. L’avortement légal a banalisé l’homicide, l’euthanasie, revêtue du sceau de Marianne, légalisera l’assassinat. Tristes voeux présidentiels, aveux d’une impasse politique et ne laissant apercevoir qu’un horizon de mort.

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s